Le chemin parcouru

L’histoire qui nous a portés jusqu’ici

Tombs Creatius est née en 1998. Après avoir fait partie de la Companyia de Comediants La Baldufa, Tombs a composé un langage différent, lié au jeu et à l’éducation, en troquant l’espace scénique par l’espace de la rue. Après un an d’expérimentation et d’organisation d’ateliers et d’activités scolaires, Tombs Creatius, avec Toni Tomàs à sa tête, se centre sur le côté ludique de la compagnie et fait découvrir tout un monde de jeux artisanaux dans la rue et sur les places publiques qui répond à une idée fixe qu’elle a depuis qu’elle est toute jeune : inventer de nouvelles façons de jouer. Découvrir sur une place de Lleida les installations de Guixot de 8 créées par Joan Rovira a été comme ouvrir un livre de pages blanches où écrire sa propre histoire. Rien n’était écrit et tout restait à explorer. De là, un langage propre est surgi du cœur de Tombs Creatius, qui s’exprime dans la rue à travers le jeu. Et il se construit avec la collaboration de nombreuses personnes qui ont matérialisé, au fil de l’histoire de la compagnie, les idées qui fusent de la tête de Toni.

Avec la première collection, la Foire aux Curiosités, nous avons fait notre premier pas sur le chemin, en 1999. Puis, en 2004 est apparu El Traginer de Jocs, apportant avec lui un des grands moments-clés de la compagnie : en 2008, le Festival International des Arts du Costa Rica (FIA) l’a chargée de construire in situ une proposition de jeux prenant place dans la faune locale et décorée par des artistes du pays. Les jeux ont fait une tournée de trois ans au Costa Rica.

Pendant ce temps, dans l’atelier de Bellpuig, l’imagination était en branle et avait donné naissance à deux nouvelles propositions, incorporant de nouveaux langages d’expression. Ouvrir les portes aux univers oniriques et au talent artistique de l’illustrateur Carles Porta apporta un plus aux propositions faites jusqu’alors. Avec Colors de Monstre, les jeux en bois sont devenus des sculptures qui expriment, qui s’expliquent avec un langage esthétique différent. L’art combiné à l’artisanat du bois a ouvert le chemin vers un univers imaginaire qui, en plus de faire jouer, fait rêver. Il n’y avait plus qu’à incorporer des engins et des mécanismes électroniques –  ce dont s’est chargé Sergio Sisques – pour matérialiser toute la créativité qui bouillonnait dans l’atelier. C’est ainsi qu’est né, en 2013, L’Étrange Voyage de Monsieur Tonet.

La collection de jeux suivante ne se contentait pas de jouer, elle voulait être. Elle est devenue la première colla castellera née dans une menuiserie. Les Xics del Xurrac sont un jeu symbolique, mais ce sont aussi des valeurs, ce sont des castells, ils sont la volonté de faire partie de ce patrimoine.

La compagnie a également exploré d’autres chemins bien différents de celui des jeux. Les vécus, les expériences émotionnelles nous intéressent parce que nous voulons faire battre les cœurs ; c’est pourquoi nous avons créé la Puck Cinema Caravana, le plus petit cinéma du monde, avec Carles Porta. Il a décroché le Prix Pom d’Or en 2017, la reconnaissance du public au meilleur spectacle du VII Festival Senseportes d’Arts de Rue d’Argentona. En voyageant dans le monde, en ouvrant bien les yeux lors des festivals auxquels nous étions invités, en connaissant des gens intéressants, en expérimentant des propositions pleines d’imagination qui bouleversent l’âme, le Buskers Bern Festival (Suisse) a fourni l’étincelle pour créer El Viatge, une expérience individuelle et unique, servie dans une caravane de foire pour parcourir un chemin que l’on ne fait qu’une fois dans sa vie.

L’esprit et le cœur de Tombs Creatius ne cessent de créer, même si nous avons déjà célébré nos 20 ans. Nous trouvons toujours de nouveaux mondes à explorer. Nous ne nous lasserons jamais de laisser notre imagination jouer librement sur les places publiques en inventant de nouvelles façons de nous amuser, de ressentir, de laisser une trace émotionnelle dans notre mémoire. Nous sommes des enfants et nous ne l’oublions jamais.

X